• Rejoindre Faire Don

Dans le cadre de ses actions de sensibilisation au mécénat territorial, le Fonds de dotation du Périgord Noir et son président Jean-Luc SOULÉ, avec le soutien de la CCI de Nouvelle-Aquitaine et son président Jean-François CLEDEL, ont convié chefs d'entreprise néo-aquitains et mécènes du Fonds de dotation à participer à la journée de clôture du 37e Festival du Périgord Noir, en présence de Nathalie LANZI, vice-présidente culture, patrimoine, jeunesse et sport de la Région Nouvelle-Aquitaine et de Guillaume DELPIROUX, directeur de la culture et du patrimoine. Nous étions accueillis par Geneviève ROSSILLON, gérante des Jardins de Marqueyssac

Original, le programme de cette journée alliait création contemporaine électroacoustique, en mode connecté, dans les Jardins suspendus de Marqueyssac et, en soirée, musique classique du XVIIet XVIIIe sur les grandes orgues de Sarlat. 
À cette occasion, un dîner privé s'est tenu dans le Château de Marqueyssac, au cours duquel Jean-Luc SOULÉ, président du Festival et du Fonds de dotation du Périgord Noir, a rappelé les actions de soutien solidaire et musical menées par le Fonds de dotation sur le territoire régional à destination des jeunes talents musiciens et des publics éloignés de la musique. Un engagement et des initiatives d’intérêt général conduites tout au long de l’année, en lien avec le Festival du Périgord Noir, qui ne pourraient exister et se développer sans la fidélité et la générosité des mécènes privés, entreprises et particuliers, présents aux côtés du Fonds depuis plus de cinq ans. 
DINER 1710
Jean-Luc SOULÉ présentant face à Nathalie LANZI (de dos) et Jean-François CLEDEL (assis) les actions du Fonds de dotation du Périgord Noir lors du dîner avec les entrepreneurs néo-aquitains.

Au cours de l'après-midi, les invités ont découvert autrement les Jardins de Marqueyssac et son parcours sonore géolocalisé E//chos 24, en compagnie de l’artiste bordelais Eddie LADOIRE, compositeur de l'œuvre pour ce site remarquable en Périgord, réalisée à partir de sons captés lors du 37e Festival du Périgord Noir et dans les Jardins de Marqueyssac. Cette création a obtenu le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du programme Event Tech. 
PN 19 17 oct 12 DSCF8864 Marqueyssac
Les invités dans les allées des Jardins de Marqueyssac. À gauche de la photo : Eddie LADOIRE,  Véronique IACIU (Directrice Artistique du Festival du Périgord Noir) et Nathalie LANZI. 
À l’issue de cette déambulation sonore dans les Jardins, les présidents des différentes instances invitantes se sont exprimés sur leur volonté de porter des projets culturels innovants et de qualité, ayant pour but de valoriser le patrimoine sur l’ensemble du territoire, lui assurant ainsi une attractivité toujours renouvelée, pour ses visiteurs aussi bien que pour ses résidents. 
L’implication des entreprises néo-aquitaines dans cette démarche est indispensable et mérite d'être renforcée a souligné Jean-Fançois CLEDEL, président de la CCI Nouvelle-Aquitaine. De son côté, Nathalie LANZI, vice-présidente de la Région, a salué le dynamisme du Festival du Périgord Noir et son inventivité dans les divers projets engagés, qui en font le principal festival de musique classique de la Région Nouvelle-Aquitaine.
PN 19 17 oct 23 DSCF8939 Marqueyssac
 De gauche à droite : Jean-François CLEDEL, Véronique IACIU, Jean-Luc SOULÉ, Geneviève ROSSILLON, et Nathalie LANZI. 
Après le cocktail et le dîner, la soirée s’est conclue à Sarlat par un concert pédagogique exceptionnel donné par Michel et Yasuko BOUVARD, musiciens de grand renom, sur les grandes orgues de la cathédrale Saint-Sarcerdos. La pédagogie de Michel BOUVARD, depuis son clavier dans le magnifique buffet d’orgue, a fait merveille grâce à un grand écran affichant son intervention et leur jeu en direction du public. Pendant plus de onze ans, Michel BOUVARD, organiste, a animé l'Académie d’Orgue de Sarlat se déroulant en septembre (actuellement suspendue), avec la participation active de son épouse Yasuko BOUVARD (clavecin).  Le Fonds de dotation du Périgord Noir a accordé plus d’une quinzaine de bourses aux élèves venus du monde entier assister aux enseignements de ces deux professeurs émérites. 
PN 19 17 oct 52 DSCF8956 Sarlat
Concert pédagogique de Michel et Yasuko BOUVARD sur les grandes orgues de Sarlat.
> Retrouvez les projets 2019-2020 du Fonds de dotation du Périgord Noir, en cliquantpdfici.
Photos Paul DENAIS et Florence PEYRON.
 

Imprimer E-mail

La 37e édition du Festival du Périgord Noir prendra fin jeudi 17 octobre avec deux événements exceptionnels qui se dérouleront dans des sites patrimoniaux remarquables du Périgord Noir.
Le Festival signera sa fin de saison de manière originale en alliant dans la même journée, création contemporaine en mode connecté dans les Jardins suspendus de Marqueyssac et musique classique du XVIIe et XVIIIe sur les grandes orgues de Sarlat.
Un dernier rendez-vous musical de grande qualité à ne pas manquer !

  • 16 h 30 : Jardins suspendus de Marqueyssac – Vézac
    Inauguration du parcours sonore E//chos 24, en compagnie de son créateur Eddie LADOIRE.
    Une expérience immersive inédite !
    Parcourez les Jardins en écoutant, sur votre smartphone, l’œuvre musicale contemporaine spécialement composée pour le domaine par l'artiste Eddie LADOIRE à partir de sons enregistrés au Festival du Périgord Noir. Une création réalisée avec le concours financier de la Région Nouvelle-Aquitaine, via le programme Event Tech.
    Pour profiter pleinement de cette déambulation sonore, disponible via l’application mobile Listeners, il est indispensable de se munir des écouteurs de votre smartphone et de recharger la batterie. L’application gratuite Listeners sera disponible sur l’App Store (smartphone iOS /iPhone) ou sur le site www.listeners.fr (smartphone Androïd) 48 heures avant l'événement.
    > Pour en savoir plus, sur E//chos 24, cliquez ici.

1710B
Les Jardins de Marqueyssac

  • 21 h 00 : Cathédrale Saint-Sarcedos – Sarlat.
    Concert donné par Michel et Yasuko BOUVARD, orgue.
    Michel BOUVARD (organiste) qui a dirigé pendant onze ans l’Académie d’Orgue de Sarlat et son épouse Yasuko BOUVARD (claveciniste), tous deux musiciens de très grand renom, offriront un récital à 2, 3 et 4 mains sur les grandes orgues Lépine (1762) de la cathédrale.
    Au programme : des œuvres de Marc Antoine CHARPENTIER, Nicolas de GRIGNY, Henri DUMONT, Louis Claude DAQUIN, Nicolas CARLSTON, Thomas TOMKINS, François COUPERIN, Antonio VIVALDI et Wolfgang Amadeus MOZART.

Bouvard Michel Yasuko LDDMichel et Yasuko BOUVARD

Le Fonds de dotation du Périgord Noir

Cette journée sera aussi l’occasion pour le Fonds de dotation du Périgord Noir d’organiser, en partenariat avec la CCI Nouvelle-Aquitaine, une nouvelle soirée de levée de fonds à destination des chefs d’entreprise néo-aquitains.
Les dons recueillis, éligibles à la fiscalité attractive du mécénat, lui permettront de poursuivre ses actions d’intérêt général, inscrites, pour l’essentiel, dans le cadre du Festival du Périgord Noir : 
Soutien à la carrière de jeunes musiciens révélés en Nouvelle-Aquitaine ;
Partage de la culture musicale avec le jeune public et les publics éloignés ou empêchés.

Imprimer E-mail

Ombres et Lumières. Impressions de saison.

Sur le thème « Ombres et lumières », le Festival du Périgord Noir a déroulé une saison passionnante, proposant 25 rendez-vous et de nombreuses répétitions ouvertes librement au public, en particulier pendant l'Académie Baroque Internationale de Saint-Amand-de-Coly autour de la production de l’oratorio de Telemann, « Le Jour du Jugement dernier ». Le dernier événement de la saison se déroulera le 17 octobre, dans les Jardins de Marqueyssac. Une douzaine de lieux auront alors accueilli les rendez-vous de cette saison. 

Tout au long de cette saison 2019, la confrontation raffinée des univers du baroque, du classique ou du jazz a fait miroiter des talents multiples dans des acoustiques recherchées selon la nature des œuvres programmées. 
Ainsi, et parmi d’autres moments privilégiés, la présence marquée de la viole de gambe baroque (Fahmi Alquai, Lucile Boulanger, Valentin Tournet dans les églises privilégiant l’intimité à Fanlac, Ajat ou Auriac-du-Périgord) ou du violoncelle (Henri Demarquette, Victor Julien-Lafferière, Edgar Moreau à Saint-Léon-sur-Vézère) a conduit à alterner l'ombre et la lumière dans des variations déployées par des interprètes d’un immense talent. 
La venue de la « dynastie » Casadesus (Jean-Claude, Caroline, David et Thomas Enhco) a également marqué les esprits ... 

PN 19 11 aot 16 DSCF7381 Ajat
PN 19 13 aot 31 DSCF7521 Fraux Casadesus
PN 19 14 aot 18 DSCF7631 Auriac Chap Har
PN 19 9 aot 63 DSCF7238 Fanlac Alqhai

Lucille Boulanger, Pierre Gallon, Romain Falik - Trio Casadesus - La Chapelle Harmonique - Fahmi Alquai

De jeunes artistes prometteurs se sont faits connaître lors de l’Académie Baroque ou des jam sessions attendues à la Chartreuse des Fraux ou à Lascaux  4.
Le « cinéma de Karol Beffa », consacré cette année au « Fantôme de l’Opéra » de Rupert Julian (1925) a fait courir les amoureux du cinéma muet revisité par le génie d’improvisateur de Karol.

PN19 18 aot 21h 35 DSCF7833 St Lon Trio F
PN19 19 aot 26 DSCF7907 St Lon EM GB
PN 19 16 aot 27 DSCF7712 St Lon QTchali
PN 19 6 aot 1 DSCF0439 St Amand Telem

Trio Fouchenneret - Edgar Moreau & Guillaume Bellom - Quatuor Tchalik - Académie Baroque Internationale

Subtil, harmonieux, joyeux et inventif, tel est ce cru 2019 qui sera fini de vendanger le 17 octobre !
 
Jean-Luc SOULÉ
Président du Festival et du Fonds de dotation du Périgord Noir

Crédits photos : Paul Denais. 

Imprimer E-mail

Aux côtés des jeunes talents, à l’aube d’une grande carrière, le Festival du Périgord Noir s’attache à recevoir, dans la merveilleuse église de Saint-Léon-sur-Vézère, des artistes de très grand renom qui se produisent en solistes ou en musique de chambre dans le monde entier.
Au fil des saisons, des musiciens exceptionnels ont ainsi tissé avec le Festival des liens amicaux et y reviennent régulièrement pour le plus grand plaisir des mélomanes. 

Église de Saint-Léon-sur-Vézère

  • Samedi 17 août à 21 h
    Fidèle parmi les fidèles Henri Demarquette, représentant de la grande tradition du violoncelle français, sera entouré de la jeune violoniste américano-coréenne star Esther Yoo et du pianiste de renom Jean-Frédéric Neuburger. Ils sauront nous transporter en interprétant les œuvres de quatre compositeurs du XIXsiècle.
    Au programme : Gustav Mahler, « Adagietto de la symphonie n° 5 » - Richard Strauss, Sonate pour violon et piano, en mi bémol majeur, opus 18 » - Richard Wagner, « Tristan et Isolde - Mort d’Isolde » - Johannes Brahms, « Trio pour piano et cordes n° 1 en si majeur opus 8 ». 

Henri Demarquette (© Yannick Perrin) - Esther Yoo (© Macro Boggreve) - Jean-Frédéric Neuburger (©Carole-Bellaiche)

  • Lundi 19 août à 21 h
    Il reviendra à Edgar Moreau, l’un des violoncellistes les plus en vue de sa génération, lui aussi fidèle du Festival depuis ses débuts à 17 ans, de clôturer la semaine de concerts de Saint-Léon-sur-Vézère. Accompagné par le très sensible pianiste Guillaume Bellom, il interprètera trois magnifiques sonates.
    Au programme : Franz Schubert, « Sonate en la mineur, D. 821 » - César Franck, « Sonate pour violon et piano » - Dimitri Chostakovitch, « sonate pour violoncelle et piano en ré mineur, opus 4 ».

Edgar Moreau (© Julien Mignot)Guillaume Bellom (© Manolo Minolas)

> Réservations et billetterie sur https://festivalmusiqueperigordnoir.com/billetterie. Billets en vente sur place le soir du concert.

Save the date ! 

Le 17 octobre 2019, le Festival du Périgord Noir vous donne rendez-vous : 

  • À 16 h 30 dans les jardins suspendus de Marqueyssac, pour une immersion sonore inédite, E//chos 24, composée par le créateur Eddie Ladoire.
  • À 21 h à la cathédrale de Sarlat, pour un concert d’orgue donné par le couple de musiciens remarquables, Michel et Yasuko Bouvard, familiers du Festival.

Imprimer E-mail

Du 16 au 19 août, le Festival du Périgord Noir prend ses quartiers à Saint-Léon-sur-Vézèze, charmant village médiéval niché dans l’un des cingles de la Vézère, dans la Vallée de l’Homme, et classé parmi les plus beaux villages de France. 
L’alliance de jeunes talents primés des grands concours européens et d’artistes de renommée internationale garantit le succès, année après année, de cette semaine dédiée à la musique classique. Cette saison, les familles de musiciens sont à l’honneur ! 

Église de Saint-Léon-sur-Vézère

  • Vendredi 16 août à 21 h : Soirée Lauréats 2019 de la Fondation Safran pour la musique
    Le Quatuor Tchalik
    Frères et sœurs, issus d’une famille franco-russe, les jeunes musiciens de ce quatuor à cordes jouent ensemble depuis leur plus jeune âge ! 
    Gabriel Tchalik et Louise Tchalik, violons, Sarah Tchalik, alto, et Marc Tchalik, violoncelle. 
    Œuvres de Guillaume Lekeu, « Molto adagio sempre cantate doloroso »,  Ludwig van Beethoven « Quatuor op. 132 en la mineur », et Thierry Escaich, « Après l’aurore ». 
    En février 2018, le Quatuor Tchalik a brillamment remporté le premier prix du concours Mozart de Salzbourg. Le jury lui a décerné également le Prix Spécial pour la meilleure interprétation d’un quatuor de Mozart. Le Quatuor se passionne également pour le repertoire contemporain, notamment les compositeurs Boris Tishchenko et Thierry Escaich. 
    Ne manquez pas le concert de ce jeune quatuor extrêmement talentueux !

  • Mardi 18 août à 18 h : Carte blanche au concours de Genève 2018
    Théo Fouchenneret : 1er ex-æquo piano du 73Concours de Genève 2018.
    Œuvres de Frédéric Chopin, Ballades, Gabriel Fauré, Barcarolle et Nocturnes, Franz Liszt / R. Wagner « Isoldens Liebestod », et Ludwig van Beethoven, sonate pour piano nº 21 « Sonate Waldstein ».

  • Mardi 18 août à 21 h : Carte blanche au concours de Genève 2018
    Trio Fouchenneret
    Avec Théo Fouchenneret, piano, Pierre Fouchenneret, violon, et Victor-Julien Laferrière, violoncelle.
    Œuvres de Ludwig van Beethoven, « Trio avec piano n° 4 en si bémol majeur, opus 11 », Robert Schumann, « Trio pour piano et cordes n° 3 en sol mineur, opus 110 », et Johannes Brahms, « Trio pour piano et cordes n° 2 en ut majeur, opus 87 ».
    Pierre Fouchenneret, artiste aux multiples récompenses internationales, aime consacrer plusieurs années de sa vie à étudier et interpréter toute l’œuvre d’un compositeur. Sa discographie compte une vingtaine d’albums.
    Victor-Julien Laferrière a remporté le 1er prix (violoncelle) au concours Reine Élisabeth à Bruxelles en 2017. Nommé soliste de l’année aux Victoires de la musique classique 2018, il est lauréat de la Fondation Banque Populaire. Il a également reçu le prix de la Fondation Safran pour la musique en 2013.

T.P.VJL 2019

Théo Fouchenneret,  Pierre Fouchenneret, Victor-Julien Laferrière.

> Réservations et billetterie sur https://festivalmusiqueperigordnoir.com/billetterie/. Billets en vente sur place le soir du concert.

Imprimer E-mail

Nous rejoindre

Particuliers, professionnels, associations, vous voulez contribuer au rayonnement culturel du Périgord, rejoignez-nous ! Découvrez les avantages spécifiques que nous vous offrons, en contrepartie de vos dons, et la fiscalité attractive accordée aux donateurs privés.

EN SAVOIR PLUS

Faire un don

Pour que la musique soit au cœur de la vie solidaire du Périgord, engagez-vous à nos côtés ! Vous compter parmi nos soutiens actifs est essentiel à la réussite du Fonds de dotation du Périgord Noir.

FAIRE UN DON

Ce site utilise des cookies pour vous permettre une navigation plus fluide et pour réaliser ses statistiques de visite. Aucune information personnelle vous concernant n'y est stockée En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD